colonne en béton vibré, conseils vibration du béton

Comment faire un bon béton vibré ?

Pour augmenter la solidité sans forcé sur l’utilisation d’armature en fer il existe une technique de pose d’un béton : la vibration du béton. Les maçons travaillant sur un chantier ont souvent recours à cette technique de pose du béton.

La vibration est réalisé après avoir coulé la préparation et va permettre de chasser l’air qui peut s’être insérée lors de la coulée du béton dans le coffrage. Cela permet d’obtenir un béton de meilleure qualité, plus solide et proposant une meilleure finition.

Cette technique est nécessaire dans le cadre de la création de murs porteurs sur une structure mais aussi pour créer des dalles de fondations, des dalles simples ou encore des poutres traversantes.

Notre article vient en complément de nos conseils sur les bétonnières, dans cet article nous vous proposons de voir comment faire vibrer le béton, quelles sont les outils à utiliser pour réaliser une bonne vibration ou encore quelles sont les choses à éviter lorsqu’on veut faire un béton vibré.

Comment procéder pour réaliser un béton vibré de qualité ?

Une fois que le béton est coulé dans le coffrage et qu’il n’a pas encore durci on peut utiliser une aiguille à béton ou un vibrateur à béton. Cette tige doit être correctement insérée mais également bien retiré pour éviter de laisser une trace qui, à long terme, va créer une faille dans le béton et le fragiliser.

Le trou laisser par une mauvaise manipulation peut être très fragilisant et les bulles d’air peuvent être disgracieuses. C’est pourquoi il est nécessaire de correctement faire vibrer le béton et pas de n’importe quelle manière. Il existe principalement 3 méthodes pour faire vibrer un béton :

Béton vibré par vibration interne

Le vibrateur à béton est posé et se prend sa place directement dans la masse du béton fraîchement coulé. Pour une plus grande masse, plusieurs outils sont nécessaire à cette vibration et le béton sera vibré de la même manière à plusieurs endroits simultanés. C’est la méthode de la vibration interne qui est la plus répandue sur les chantiers et appréciée des maçons pour son efficacité.

Béton vibré par vibration en surface

Cette méthode est généralement utilisée pour les sols. Plus particulièrement les dalles de béton de moins de 20 cm d’épaisseur. Pour faire une vibration en surface, le maçon utilise des règles vibrantes qui seront placés sur la surface du béton. Les règles vibrantes vont créer une vibration qui va s’étendre sur toute la surface du béton.

Béton vibré par vibration externe

Pour les murs ou les colonnes, la méthode de vibration est semblable à la vibration en surface sauf que la vibration est réalisée sur le coffrage directement. Il est possible de faire vibrer le coffrage sur plusieurs points pour augmenter l’efficacité des vibrations.

Quelques soit la méthode il est important de choisir correctement son matériel pour effectuer de bonnes vibrations. Pour les aiguilles à béton, le choix du modèle dépendra de la surface que vous devez vibrer et nous vous conseillons de lire notre guide sur les aiguilles vibrantes à béton pour mieux comprendre les différents aspects et techniques de la vibration du béton.

béton vibré raté que faire ?
Exemple d’un béton mal vibré

Quels sont les risques lorsqu’on ne vibre pas correctement le béton ?

Comme rappelé en début d’article, le béton vibré permet de consolider et rendre plus solide la structure finale. Les propriétés sur béton sont optimisés et bien plus efficace qu’un simple coulage dans un coffrage sans action. Cependant, si la technique n’est pas bien maitriser et que le béton est vibré d’une mauvaise manière, vous risquez :

  • Une finition variée et de mauvaise qualité. Avec des rainures un peu partout, une surface parsemées de bosses à cause d’une répartition totalement aléatoire dans le coffrage.
  • Un affaiblissement de a structure globale. Des vibrations trop courtes ne permettent pas au béton d’effectuer un serrage optimal. Des vibrations trop longues vont redistribuer les particules du mélange de base et faire tomber les masses les plus lourdes dans le fond.

Les maçons professionnels le disent, un béton ne doit ni être top vibré, ni pas assez, il y a une position zéro.

Les erreurs qui sont commises lors de la vibration du béton ne se verront que lorsque le coffrage sera retiré, elles seront visibles et présentes sur un béton durci. Si le travail est mal réalisé, cela nuit au temps de traitement du chantier car cela ajoute un travail de finition supplémentaire.

Afin d’éviter cette situation, il faut adapté la durée de la vibration et la méthode à votre surface de travail. Si le béton est bien vibré, alors celui ci aura une densité bien plus élevé et il sera extrêmement résistant dans le temps et mécaniquement.

Laisser un commentaire